Présidentielle 2017

Macron en marche vers l’avenir !

Emmanuel Macron a dévoilé son programme. C’est une fierté pour les 30.000 Français, de droite, de gauche, du centre, issus de l’écologie ou auparavant éloignés de la politique, qui, via plus de 3.000 ateliers, ont participé à son élaboration. Le projet qui en a accouché réunira autour de lui tous les progressistes par son réalisme, son sérieux et son caractère innovant.

C’est un projet HUMANISTE
Nous voulons transformer le pays afin que les Français soient armés, plus forts dans ce monde en mutation. Alors que 50% des métiers de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui, Emmanuel Macron fait de l’éducation, de la connaissance et de la culture sa première priorité. Nous insisterons sur l’acquisition des savoirs fondamentaux dans le primaire et le soutien aux élèves qui en ont besoin. Nous garantirons à tous l’insertion professionnelle grâce au développement de l’apprentissage. Nous favoriserons l’implication des parents dans la vie des écoles de leurs enfants.

C’est un projet SOCIAL
Nous voulons protéger les plus faibles. Nous augmenterons de 100 € par mois le minimum vieillesse et l’allocation adulte handicapé (AAH). Nous exonérerons de la taxe d’habitation tous les Français de classes moyennes et populaires. Nous ferons également de la lutte contre les discriminations une priorité nationale.

C’est un projet LIBÉRAL
Nous voulons libérer le travail et l’esprit d’entreprise. Nous simplifierons la vie des entrepreneurs et augmenterons le pouvoir d’achat des travailleurs en réduisant les charges. Nous redéfinirons totalement le dialogue social en nous inspirant du modèle allemand. Nous fixerons par la loi de grands cadres (temps de travail, égalité professionnelle, salaire minimum) et laisserons aux négociations et aux référendums d’entreprises et de branches la possibilité de déterminer les modalités d’application au plus proche du terrain.

C’est un projet DÉMOCRATE
Nous voulons moderniser notre démocratie. Nous voterons une grande loi de moralisation de la vie publique. Nous lutterons contre les conflits d’intérêt. Nous interdirons aux parlementaires d’exercer une activité de conseil et d’embaucher un membre de sa famille. Nous mettrons fin au régime spécial de retraite des députés. Nous limiterons le cumul des mandats dans le temps. Nous mettrons fin aux baronnies politiques si propices aux dérapages en tous genres ! Nous développerons la participation des citoyens, avec notamment la mise en place des dispositifs innovants pour l’évaluation du travail des parlementaires.

C’est un projet EUROPÉEN
Nous voulons convaincre nos concitoyens que l’Europe est une chance et non la source de tous nos maux. Nous ferons de l’Europe, marché de 500 millions d’habitants, une source de croissance et de protection vis-à-vis des grandes puissances que sont les États-Unis et la Chine ainsi que leur multinationales. Nous bâtirons une Europe de la défense autour du couple franco-allemand. Nous créerons un marché unique du numérique et un marché unique de l’énergie.

Pendant des mois, nos adversaires politiques nous ont reproché de ne pas avoir de programme. Aujourd’hui, le projet progressiste est sur la table. C’est un projet fédérateur capable de répondre aux profondes mutations de notre pays.