Elu pour agir !

Publié le Publié dans Législatives 2017
Chers habitants de la 1re circonscription de Paris,
Ce mercredi 28 juin, au lendemain de l’élection de François de Rugy comme président de l’Assemblée nationale, une très longue séquence de campagnes électorales se termine. Les résultats signent un moment historique de la Ve République, par la profondeur du renouvellement, et par la demande de changement exprimée par les Français.
Après avoir porté Emmanuel Macron à la présidence de la République, nos concitoyens ont choisi la cohérence et l’action, en donnant au gouvernement d’Edouard Philippe une très large majorité afin de mettre en oeuvre les réformes annoncées.
Dès cet été, nous allons nous atteler aux transformations par ordonnances du code du Travail, et aux réformes pour la transparence et l’efficacité de la vie publique
J’ai été élu dès le premier tour, grâce à votre soutien enthousiaste, et à la campagne positive que nous avons menée avec Clara Pisani-Ferry. Je souhaite maintenant porter à l’Assemblée la formidable énergie de ceux d’entre vous qui souvent s’engagent pour la première fois et qui n’ont qu’une demande : pouvoir aider pour changer la politique.
Je veux entretenir et cultiver la grande Force de La République En Marche ! , la culture du débat ouvert,  du dialogue et de l’échange qui doit nourrir nos réflexions et nos décisions d’élus.
Dans la 1ère circonscription de Paris, vous êtes plus de 5300 adhérents réunis dans plus de 10 comités actifs. Je souhaite que chaque comité local vive, se réunisse et fasse remonter des synthèses avec vos propositions, sur les deux premiers chantiers de réforme : le code du travail et la transparence de la vie publique.
Je porterai vos propositions sous formes d’amendements, que je proposerai au groupe de la République En Marche ! en vue de les défendre ensuite dans l’Hémicycle.
Comme je l’ai annoncé durant la campagne, je m’investirai particulièrement sur la nécessaire réforme de la formation professionnelle. C’est un sujet qui me tient très à cœur comme chef d’entreprise qui a des bureaux à Argenteuil où je vois des carences dans le système de formation Français, et qui a un bureau en Allemagne où je vois de bonnes idées à reprendre dans ce domaine. Je siègerai à la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, pour pouvoir participer à l’élaboration du travail parlementaire sur ces grandes réformes.
Jamais une majorité élue n’a eu une telle responsabilité. Les Français ne nous ont pas choisi parce que nous serions meilleurs que nos prédécesseurs : ils nous ont élus pour agir ! Nous sommes désormais condamnés à réussir ! Je sais pouvoir compter sur vos idées et votre soutien pour y parvenir.
Sylvain Maillard
Député
1re circonscription de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *