Compte-rendu de mandat – Novembre 2017

Publié le Publié dans Europe, Travail parlementaire

  Madame, Monsieur,

Alors que les fêtes de Noël approchent, l’Assemblée nationale a siégé presque jours et nuits durant tout le mois de novembre pour continuer la mise en œuvre des réformes voulues par Emmanuel Macron. Comme nous l’avons souvent dit : nous voulons agir et réformer vite pour libérer les énergies, créer davantage de richesses au bénéfice d’une société plus inclusive et plus solidaire. Nous recherchons des résultats visibles et rapides notamment sur le front de l’emploi.

En cette fin novembre nous avons adopté le projet de loi de ratification des ordonnances renforçant le dialogue social. Sous l’impulsion et grâce à l’expertise de Muriel Pénicaud, nous avons ainsi fait entrer dans le droit commun les modifications du code du Travail sur lesquelles nous avions fait campagne. Je suis intervenu pour rejeter une motion de rejet préalable déposée par le groupe Communiste – Gauche Démocrate et Républicaine (Texte et la vidéo).

Nous avons adopté en seconde lecture le projet de Loi de Finances, et le projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2018 (PLF2018 et PLFSS2018). Face à des oppositions qui cherchent à bloquer les réformes, j’ai de nouveau soutenu la fin du RSI, sur laquelle les services de Gérald Darmanin et d’Agnès Buzyn travaillent au basculement dans le régime général (Vidéo de mon intervention à l’Article 11 du PJL).

En vue de la préparation de la réforme de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, nous nous sommes déplacés avec Florence Granjus et Aurore Bergé au Tremblay-sur-Mauldre dans les Yvelines pour visiter trois Centres de Formation d’Apprentis (CFA). Sur ces sites, dédiés aux métiers du transport et de la logistique, nous avons échangé avec les apprentis sur les plateaux techniques et avec les formateurs concernant les pratiques pédagogiques innovantes sur le développement des outils numériques.

Lors de l’audition du Défenseur des Droits par la Commission des Affaires sociales, à l’invitation de la présidente Brigitte Bourguignon, j’ai interrogé Jacques Toubon sur les enjeux de la formation professionnelle dans nos prisons. Il est primordial de redonner une seconde chance aux détenus, notamment de courtes peines, pour combattre la récidive et éviter les glissements vers l’exclusion et la radicalisation (la vidéo).

Sur la question de la fin de vie qui sera certainement étudiée l’an prochain par notre Assemblée, j’ai souhaité aller à la rencontre de bénévoles associatifs pour commencer à me construire une opinion. Ce fut une après-midi au Centre de soins palliatifs Jeanne Garnier à Paris dans le 15e, où j’ai pu découvrir davantage les réalités, les besoins et les attentes de ceux qui accompagnent les malades et leurs familles dans les dernières semaines ou derniers jours de vie. Les professionnels du centre et les bénévoles d’Accompagner Ici et Maintenant et Les Petits Frères des Pauvres y accomplissent un travail qui est un trésor d’Humanité, qu’il faut arriver à ne pas entraver par des logiques comptables, gestionnaires et administratives.

Avec Pacôme Rupin et Elise Fajgeles, nous avons continué de réfléchir sur la problématique des locations de meublés dans le centre de la capitale. Nous avons rencontré le cabinet du Ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard, pour lui exposer nos propositions. J’ai poursuivi mes rencontres avec les syndicats hôteliers et les entreprises de location de meublés impactées. Le 16 novembre, avec le Comité des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissement nous avons fait venir au QG d’En Marche !, des représentants d’Airbnb, du BonCoin et du SPLM qui ont pu répondre à 140 militants, sympathisants et parisiens utilisateurs ou détracteurs de ces plateformes. Nous avons salué le premier geste d’Airbnb de bloquer leur site à 120 jours de location par an (lire le communiqué de presse). Nous attendons davantage de leur part comme de celle de leurs concurrents.

Comme député du 8e arrondissement, j’ai eu le bonheur de participer aux côtés de Jeanne d’Hauteserre avec Lily-Rose Depp à la cérémonie d’illumination des Champs-Elysées. Cette avenue qui depuis plus d’un siècle attire et fascine le monde, qui est à la fois un symbole du luxe et un lieu profondément populaire, déchaine les passions jusque dans sa gestion et notamment l’interdiction du marché de noël. Après avoir dit à Marcel Campion mon désaccord sur la méthode qui consiste à bloquer les parisiens pour protester, j’ai écrit à la Maire de Paris, pour m’étonner de l’absence de dispositions prises par la Ville pour dédommager les quelques 2000 artisans, commerçants et forains lésés (ma lettre à Anne Hidalgo).

J’ai accompagné la ministre Sophie Cluzel lors de deux déplacements sur le sujet de l’inclusion des personnes handicapées. Le premier dans le 8ème sur l’adaptation du réseau RATP, le second avec la participation également de Muriel Pénicaud dans l’entreprise Zenika au cœur du 9ème, une entreprise exemplaire en matière de RH et notamment d’inclusion : ce qui la rend plus compétitive !

J’ai été invité par Google France pour une visite de leur siège rue de Londres dans le 9e arrondissement. Nous avons échangé sur de nombreux sujets et projets sur lesquels travaillent plus de 700 personnes (bientôt 1000) au cœur de la circonscription. Des équipes d’ingénieurs de pointe y recherchent, y trouvent et y développent au quotidien des innovations qui révolutionnent la société sur le numérique, la culture, les Transports…

Le mois de novembre a également été marqué par le Conseil national de La République EnMarche ! à Lyon, où nous avons unanimement choisi Christophe Castaner et la liste #AvecCasta qui regroupe de nombreux talents. Cette équipe a pour objectif de dynamiser notre enthousiasme, et notre envie de participer au projet que nous construisons et mettons en œuvre pour la France. Il est de notre responsabilité de le construire localement sur la circonscription, en cohérence et en équipe avec Olivier Ponsoye référent pour les 1er et 2ème arrondissements, Charles Feld référent pour les 8ème et 9ème arrondissements ainsi que l’ensemble des militants et sympathisants. Vous pouvez compter sur ma volonté et mon implication pour y œuvrer inlassablement !

 

Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *