Formation professionnelleLutte contre les discriminationsPresseTravail parlementaire

Invité de Magali Lunel et Renaud Pila sur LCI le 15 janvier 2018

Ce lundi 15 janvier j’étais l’invité de Magali Lunel et Renaud Pila pour évoquer les thèmes d’actualité en ce jour de séminaire de travail des députés du groupe La République En Marche! à l’Assemblée.

Suite au discours d’Emmanuel Macron à l’occasion de l’audience solennelle de rentrée de la Cour de cassation, j’ai redit que les prisons était clairement un poste de dépenses de l’Etat sur lequel il faut massivement investir. Nous allons poursuivre le plan de construction de 15000 places initié sous le précédent quinquennat par Jean-Jacques Urvoas. Sur le fond il faut profondément moderniser cette administration dans son fonctionnement: utiliser la numérisation comme un levier, travailler au recrutement des personnels. Ce sont des métiers très difficiles qui nécessitent que les missions, les conditions de travail et les plans et perspectives de carrières soient clairement définis. Nicole Belloubet m’avait clairement répondu sur la volonté du gouvernement de travailler aussi sur la formation professionnelle des détenus: si nous ne donnons pas de perspectives et des formations à ces populations, nous allons au devant des plus grands dangers.

Interrogé sur le projet de loi que porte Gérard Collomb sur le droit d’asile, j’ai rappelé qu’une loi était nécessaire car tout le monde s’accorde sur une situation inacceptable avec la législation actuelle. Selon moi l’immigration était une chance pour la France, si nous sommes en capacité d’accueillir dans des conditions acceptables ceux qui ont droit à cet asile. Cela signifie qu’il faut pouvoir mieux gérer la vérification de ce droit et pouvoir reconduire à nos frontière ceux qui n’y sont pas éligibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *