Europe

La lettre du député – Janvier 2019

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs semaines, notre circonscription a été le théâtre d’actes d’une extrême violence. Je condamne avec la plus grande fermeté ces casseurs, ces pilleurs, ces factieux qui n’ont d’autre but que de semer le chaos dans notre capitale !

Chacun doit se ressaisir pour faire advenir le débat et le dialogue. Le 13 janvier, le président de la République a adressé une lettre à l’ensemble des Français pour organiser des débats sur l’ensemble du territoire sur quatre questions majeures : La transition écologique, la fiscalité, la démocratie et la citoyenneté, l’organisation de l’Etat et des services publics.

Je participerai pleinement à ce grand débat national. Dès le 15 janvier, j’ai mis en ligne un cahier de doléances numérique qui est à votre disposition. Parallèlement, je vous donne rendez-vous lors de réunions publiques organisées dans les différentes Mairies. D’ores et déjà, vous pouvez noter deux dates : le 18 février à la Mairie du 9ème et le 21 février à la Mairie du 1er. Place au débat !

La crise sociale a fragilisé les petites entreprises, notamment les artisans et les commerçants. Près de 60 000 salariés sont menacés d’activité partielle ou de chômage technique liés au mouvement des gilets jaunes. L’enjeu est maintenant de sauvegarder leur emploi. Le Ministère du Travail a consacré 32 M€ pour les aider. 92 % des demandes viennent des PME-TPE (commerce, construction, artisanat..).

Depuis plusieurs semaines, je suis allé échanger et leurs apporter mon soutien notamment sur le marché de Saint-Eustache.

Le samedi 12 janvier, à 9h00 du matin, une des plus graves explosions de gaz qu’ait connu Paris dévastait la rue de Trévise et endeuillait tout le 9ème arrondissement. 4 personnes décédées dont deux sapeurs-pompiers, auxquels je voudrais encore une fois ici rendre hommage. 50 blessés, 25 immeubles impactés, dont 11 toujours inaccessibles, soit pas moins de 1000 personnes et 80 commerces sinistrés.

Pompiers de Paris, policiers, personnels de la Croix Rouge de Paris, de la Protection Civile et des services municipaux ont été mobilisés tout le week-end : Une belle chaîne de solidarité humaine s’est mise en place !

Avec Julien Denormandie, Delphine Bürkli et Alexis Govciyan, nous avons été à la rencontre des habitants, des commerçants, des artisans touchés par l’explosion. Tous les moyens sont mis en œuvre pour permettre aux habitants sinistrés de retrouver rapidement un logement et aux entreprises de reprendre leurs activités au plus vite.

Dans le cadre de mes fonctions en tant que Président du groupe d’études contre l’antisémitisme à l’Assemblée nationale, j’étais en déplacement mercredi 23 janvier et jeudi 24 janvier 2019 à Bruxelles et à Berlin. J’ai ainsi pu échanger avec de nombreuses personnalités, très actives sur la problématique de l’antisémitisme.

Avec Daniel Botmann, Directeur de la Communauté juive allemande et mes homologues au Bundestag, j’ai pu comparer les pratiques allemandes avec les pratiques françaises pour lutter contre l’antisémitisme sur les réseaux sociaux. En Allemagne, ces derniers encourent 20 millions d’euros d’amende pour un contenu haineux laissé plus de 24h.

Nous avons également travaillé sur la définition de l’antisémitisme avec les députés européens.

Lors de la cérémonie de ses vœux, Muriel Pénicaud a rappelé les avancées permises grâce à la loi « pour avoir la liberté de choisir son avenir professionnel ». Depuis le 01 janvier, le demandeur d’emploi et son conseiller pôle emploi définissent ensemble l’offre d’emploi raisonnable. Il est important de permettre plus d’accompagnement et de formation professionnelle mais moins d’indemnisation pour ceux qui ne jouent pas le jeu.

Parallèlement, dans une société de droits et de devoirs, je souhaite durcir le dispositif de la rupture conventionnelle. Retrouvez mon interview du 18 janvier dans Challenges.

Le 17 janvier, j’ai participé à une table ronde au MEDEF avec des chefs d’entreprise pour faire le point sur la situation économique du pays. Différentes propositions fiscales et sociales ont émergé afin de favoriser les emplois de demain. Le grand débat national doit se faire partout !

L’année 2019 se fera avec les Parisiens et les Parisiennes ! Au théâtre, « Le Trianon », le lundi 29 janvier, j’ai participé à la soirée « Paris et Moi » consacrée à la restitution des travaux pour entendre les attentes et les exigences des habitants pour mieux vivre à Paris.

85 % des parisiens aiment leur quartier, ils souhaitent également plus de mixité sociale et une politique publique du logement ambitieuse afin de rendre plus attractive notre capitale !

J’espère vous retrouver très prochainement aux réunions publiques pour poursuivre les échanges initiés par cette nouvelle forme de démocratie avec le grand débat national.

Vous pouvez compter sur ma détermination en 2019 pour continuer à soutenir avec le même engagement la modernisation de la France !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *