EuropePresseTravailTravail parlementaire

Retrouvez ma lettre de député du mois de février 2019 :

Chacun doit se ressaisir pour faire advenir le débat et le dialogue dans notre pays. Le 13 janvier, le président de la République a adressé une lettre à l’ensemble des Français pour organiser des débats sur l’ensemble du territoire sur quatre questions majeures : La transition écologique, la fiscalité, la démocratie et la citoyenneté, l’organisation de l’Etat et des services publics.

Pleinement mobilisé depuis le lancement du grand débat national, j’ai participé à ce mouvement inédit pour la vie démocratique et sociale de notre pays :

  •  Samedi 09 février à la Mairie du 2ème ;
  •  Vendredi 15 février à la Mairie du 8ème ;
  •  Lundi 18 février à la Mairie du 9ème ;
  •  Jeudi 21 février à la Mairie du 1er.

Salles combles aux côtés des Maires de chaque arrondissement où la parole était aux citoyens. Des réponses du quotidien à inventer sur l’écologie mais aussi une fiscalité mieux pensée et plus juste. La démocratie, la citoyenneté et l’organisation d’un service public de qualité étaient également au cœur des débats !

Merci d’être venus aussi nombreux, toutes les propositions sont remontées via la plateforme du grand débat.

Il y a plus d’un mois, les habitants et les commerçants de la rue de Trévise, dans le 9e arrondissement de Paris, étaient dramatiquement frappés. Des papiers, des procédures…et une angoisse de l’avenir. Les commerçants du faubourg Montmartre et de la rue Trévise font face aux suites de la terrible explosion de gaz du 12 janvier. Avec Benjamin Griveaux et Delphine Bürkli, nous sommes allés à leur rencontre pour les rassurer. Nous sommes à leurs côtés. 

Le mardi 05 février, j’ai interpellé Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du logement, dans l’Hémicycle, sur l’accompagnement par l’État des habitants des 25 immeubles évacués rue de Trévise et demandé la mise en place rapide d’un fonds d’indemnisation pour les familles. Retrouvez mon intervention et sa réponse.

Les manifestations à répétition des Gilets Jaunes à Paris ont fragilisé nos commerçants de proximité. Leurs chiffres d’affaire ont été fortement impactés. Aux côtés d’Agnès Pannier-Runacher et Delphine Bürkli, nous sommes allés échanger avec des commerçants rue Godot de Moroy dans le 9ème arrondissement pour expliquer les dispositifs d’aide et d’accompagnement mis en place par le Gouvernement.

Mardi 05 février, j’ai assisté aux côtés d’Alexis Govciyan, 1er adjoint à la Mairie du 9ème, à un discours fort du président de la République au dîner annuel du Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF). Emmanuel Macron a précisé que le 24 avril sera désormais journée nationale de commémoration du génocide arménien en France. L’amitié entre la France et l’Arménie est au cœur de notre politique au Caucase.

Me voici devenu immortel ! Dans les temps qui courent, c’est appréciable. Un grand merci à Bernard Stalter, Président des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, de m’avoir intronisé dans l’Académie de gourmandise.

L’antisémitisme du XXIe siècle a changé. Si le vieil antisémitisme français a subsisté, de nouvelles formes se sont développées et avancent aujourd’hui masquées. Ce masque de l’antisémitisme, nous le connaissons : il s’agit parfois de l’antisionisme.

Ces nouvelles expressions de l’antisémitisme ont donné lieu en réaction à un important travail réalisé par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA). Ses trente et un États membres, dont la France, ont adopté le 26 mai 2016 une définition opérationnelle de l’antisémitisme ainsi formulée : « L’antisémitisme est une certaine perception des Juifs qui peut se manifester par une haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non et/ou leurs biens, des institutions communautaires et des lieux de culte. »

Président du groupe d’études contre l’antisémitisme à l’Assemblée nationale, j’avais organisé une réunion avec les membres de ce groupe, le mardi 19 février, pour proposer que cette « working définition » de l’IHRA soit transcrite dans notre législation française. Je remercie Emmanuel Macron d’avoir repris notre proposition.

« Il s’agit par cette résolution de préciser et de raffermir les pratiques de nos forces de l’ordre, de nos magistrats, de nos enseignants, de leur permettre de mieux lutter contre ceux qui cachent derrière le rejet d’Israël la négation même de l’existence d’Israël », comme l’a souligné le président de la République, le 20 février au dîner annuel au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

J’ai été très heureux d’accueillir lors d’une visite à l’Assemblée nationale l’une des classes retenues de la circonscription dans le cadre du concours du « parlement des enfants ». Ce concours est une opération annuelle menée avec l’Assemblée nationale qui propose à des élèves de classes de CM2 de rédiger une proposition de loi avec leur enseignant, sur un thème donné. La classe de CM2 de l’école Buffault du 9ème arrondissement travaille sur une proposition de loi portant sur « le bon usage du numérique ».

La proposition qui obtient le plus de votes est déclarée « loi du Parlement des enfants 2019 » lors d’une cérémonie organisée à Paris au Palais Bourbon le 19 juin 2019, en présence des quatre classes finalistes. Bon courage pour la dernière ligne droite !

J’espère vous retrouver très prochainement aux réunions publiques pour poursuivre les échanges initiés par cette « nouvelle forme » de démocratie avec le Grand Débat National, notamment le 12 mars dès 19h00, à la Marie du 2ème arrondissement.

Vous pouvez compter sur ma détermination en 2019 pour continuer à soutenir avec le même engagement la modernisation de la France !

Une réflexion au sujet de « Retrouvez ma lettre de député du mois de février 2019 : »

  1. Merci pour votre mobilisation lors des graves événements de la rue Trévise et des dégâts suite aux manifestations dans votre circonscription.
    Votre présence auprès des habitants est précieuse.
    Bon courage à vous et vos collaborateurs
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *