Europe

Retrouvez ma lettre mensuelle du mois d’Avril 2019

Madame, Monsieur,

L’incendie du 15 avril 2019 de la cathédrale Notre-Dame de Paris a marqué les consciences au-delà de nos frontières, par son ampleur et la gravité des destructions, mais aussi par le professionnalisme, le dévouement et le courage d’hommes et de femmes, qui, parfois au péril de leur vie, ont sauvé les œuvres et arrêté l’embrasement qui menaçait l’ensemble de l’édifice. Le sauvetage de Notre-Dame fut l’accomplissement d’un même élan collectif et d’une mobilisation sans faille des forces de secours et de sécurité.

Le président de la République a annoncé le lancement d’une souscription nationale permettant à chacun, selon ses moyens, de participer au financement des travaux de restauration de l’édifice. En la cathédrale Notre-Dame de Paris, au cœur de notre Cité, s’exprime cette grande continuité qui fait la Nation française et l’inscrit dans l’histoire universelle.

Dès le mardi 16 avril au matin, avec Stanislas Guerini et Delphine Bürkli, nous avons été remerciés les pompiers et constatés l’étendue des dégâts.

Le 04 avril, avec mes collègues parlementaires, nous avons accompagné les ministres Muriel Pénicaud, Gabriel Attal et Jean-Marie Marx au Centre Laser dans le 20ème arrondissement de Paris. Un milliard d’euros, c’est le montant apporté par l’Etat à la région Ile-de-France dans le pacte d’investissement dans les compétences que Muriel Pénicaud a signé avec Valérie Pécresse. Il permettra ainsi en 4 ans de former 320 000 jeunes et demandeurs d’emploi dans les secteurs du tourisme, du BTP ou encore du numérique.

Au Quartier Général d’En Marche, j’ai rencontré les Jeunes avec Macron (JAM) de Paris afin d’échanger sur nos projets concernant l’attractivité de Paris, en compagnie de mon collègue Buon Tan.

Comme l’a rappelé récemment mon ami, Benjamin Griveaux : « On mesurera l’attractivité de la France le jour où les grandes entreprises, les PME et les ETI auront leurs partenaires financiers à Paris plutôt qu’à Londres ». Il est en effet crucial de renforcer l’attractivité de la capitale sur le plan financier mais également en termes d’innovation, de logement et de mobilité.

Le 10 avril, j’ai eu l’occasion d’échanger avec le Président du Comité des Champs-Elysées, Jean-Noël Reinhardt, qui avait organisé un colloque au Petit Palais sur le thème « Comment réenchanter les Champs-Elysées ? »

 Il nous faut en effet repenser les mobilités des Champs Elysées et de ses 15 hectares de jardins pour en refaire le lieu emblématique de promenade de Paris.

Visite de la Bourse de Commerce/Collection Pinault dans le 1er arrondissement de Paris.

Un écrin entre passé et présent pour une collection française d’Art contemporain d’exception au cœur de Paris. Ouverture prévue en mars 2020.

Le 8 avril, nous avons voté le plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Loi PACTE) dans l’hémicycle, nous faisons le pari que nos partenaires européens viendront vite sur notre position de taxer les géants du numérique et nous répondons à l’appel des français pour une plus grande justice sociale et fiscale.

La taxation des grandes entreprises du numérique est indispensable. C’est une question de justice pour nos PME et pour nos concitoyens. Personne ne peut accepter que les géants du numérique paient en moyenne 14 points d’impôts de moins que les autres entreprises !

Retrouvez mon intervention dans l’hémicycle.

Il y a déjà 2 ans, le 19 avril 2017, le Capitaine de Police Xavier Jugelé était lâchement assassiné par un terroriste. Nous avons honoré sa mémoire sur les Champs-Elysées aux côtés de Christophe Castaner.

Acte historique ! Le décret fixant le 24 avril, date officielle de commémoration en France du génocide arménien de 1915 vient de paraître au Journal Officiel. Comme l’avait promis le 5 février dernier, notre président de la République, Emmanuel Macron lors du dîner républicain du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF).

En rendant hommage aux victimes du Génocide Arménien, la France est fidèle à ses valeurs. Elle ne se laissera impressionner par aucun mensonge, ni par aucune pression. Nous recherchons l’exactitude historique et la réconciliation.

C’était une question d’équité. Les militaires français présents en Algérie entre le 2 juillet 1962 et le 1er juillet 1964, après les accords d’Évian qui ont mis fin à la guerre, peuvent désormais bénéficier de la carte du combattant.

Au ministère de la Défense, j’ai assisté aux côtés de Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées, à la cérémonie de remise de croix du combattant mardi dernier. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron tenue !

Hier, à l’occasion de la traditionnelle fête du muguet, au Palais de l’Elysée, j’ai assisté à la réception du président de la République qui a choisi de mettre à l’honneur la formation professionnelle des métiers de bouche et des fleuristes.

Suite à vos contributions pour le Grand Débat National, les membres du Gouvernement se sont réunis à Matignon en début de semaine afin de définir la « méthode et le calendrier » pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par le président de la République.

Ainsi, le président de la République installera le premier Conseil de défense de la transition écologique d’ici la fin du mois.

Nous allons continuer à accélérer les réformes d’ici les trois prochains mois concernant notamment :

  • La lutte contre l’évasion fiscale,
  • Le lancement de la mobilisation nationale et territoriale pour l’emploi et les transitions,
  • La baisse de l’impôt sur le revenu,
  • Le système universel de retraite,
  • Les réformes de la fonction publique et de l’assurance-chômage.

En attendant la mise en place concrète du référendum d’initiative partagée, je vous donne rendez-vous aux urnes le 26 mai. En effet, dès la fin du mois, nous serons face à un choix historique : mettre fin à l’Union Européenne ou la transformer. Nous devons rester pleinement mobilisés pour défendre notre projet européen avec des solutions auxquelles nous croyons.

Vous pouvez compter sur ma détermination en 2019 pour continuer à soutenir avec le même engagement la modernisation de la France !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *