Europe

Nommer l’antisémitisme moderne pour mieux le combattre !

L’antisémitisme a changé, de nouvelles formes se sont développées et avancent aujourd’hui masquées. En tant que responsables politiques, il nous incombe de réagir face à l’expansion d’un tel fléau, qui affecte notre vivre-ensemble.

Mais comment combattre efficacement ce que l’on ne peut nommer précisément ? Il faut définir ce nouvel antisémitisme afin de mieux identifier ses contours et ses ressors.

C’est le sens de la proposition de résolution élaborée par le groupe d’études antisémitisme de l’Assemblée nationale que je préside et que j’entends porter dans l’hémicycle. Cette résolution transpartisane, qui vise à adopter la définition de l’antisémitisme élaborée par l’Alliance internationale de la mémoire de l’Holocauste (IHRA), permettra de disposer d’une définition unifiée de l’antisémitisme afin de raffermir les pratiques de nos forces de l’ordre, de nos magistrats et de nos enseignants.

Nommer les choses permet de les identifier, de les analyser et de les combattre plus efficacement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *