EconomieFormation professionnelleTravail parlementaire

Retrouvez mon intervention sur le Compte Personnel de Formation en Commission des Affaires Sociales

En Commission des affaires sociales, j’ai attiré l’attention de Muriel Pénicaud dans le cadre du volet « travail et emploi » du PLF 2020, sur l’application numérique du Compte Personnel de Formation (CPF).

En effet, bien que le taux de chômage global ait diminué en France, la situation de l’emploi ne s’améliore pas pour les moins qualifiés.

Le déficit de compétences est désormais devenu le principal obstacle à l’embauche pour 37 % des entreprises. En toute logique, la compétence devient l’objet premier des politiques de formation professionnelle et d’apprentissage, comme nous l’avons anticipé au travers de la loi du 5 septembre 2018 « Pour avoir la liberté de choisir son avenir professionnel».

Le rapport de mon collègue Gérard Cherpion évoque certaines difficultés quant à la mise en place du nouveau paysage de la formation comme la mise en place du « tout numérique » à travers la mise en place de l’application du Compte Personnel de Formation (CPF).

Quelle est la situation exacte ? Quid du calendrier définitif de mise en oeuvre du CPF ?

Retrouvez mon intervention :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *